Les garanties

Les garanties de son prêt immobilier : caution bancaire ou hypothèque ?

Pour un crédit immobilier la banque demandera très certainement des garanties pour votre prêt immobilier en cas de défaut de paiement :

L’hypothèque

L’hypothèque est une garantie qui permet au prêteur en cas de défaut de paiement de faire saisir un bien immobilier et de la vendre aux enchères pour se faire rembourser.
L’hypothèque doit être inscrite à la conservation des hypothèques par un notaire ce qui signifie qu’elle aura un cout : entre 1% et 3% du montant du crédit immobilier. De plus, lors de la revente du bien avant la fin du crédit, il vous faudra faire lever l’hypothèque soit un coût supplémentaire d’environ 1% du montant du crédit immobilier.

Le privilège de préteur de deniers

Semblable à une hypothèque, il permet de s’exonérer de publicité foncière même s’il doit également être inscrit à la conservation des hypothèques. Le privilège de préteur de deniers n’est possible que pour un bien existant (achevé).

Le Cautionnement

Bien souvent, ce n’est pas la simple caution d’une personne physique mais celle d’une société de caution qui peut être utilisée comme garantie. Le cout va varier entre 0,5% et 2,5% du montant du crédit sachant qu’une partie de la somme peut vous êtes reversée en fin de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>